Rétablissement de l’admissibilité de la République démocratique du Congo à l’AGOA

Le 23 décembre 2020

Hier soir, le président Donald J. Trump a émis une proclamation rétablissant l’admissibilité de la République démocratique du Congo (RDC) aux préférences commerciales offertes par la loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (AGOA). Cette décision affirme les progrès réalisés par la RDC pour répondre aux critères rigoureux d’éligibilité établis par le Congrès des États-Unis et les efforts du président Tshisekedi visant à réformer et renforcer les institutions démocratiques de la RDC, protéger les droits de l’homme et lutter contre la corruption. Ce rétablissement reconnaît les progrès réalisés vers l’établissement d’une économie de marché, de l’état de droit, du pluralisme politique et du droit à une procédure régulière, ainsi que vers l’élimination des obstacles au commerce et aux investissements américains et l’adoption de politiques pour réduire la pauvreté et protéger les droits de l’homme.

 

L’ambassadeur Mike A. Hammer souligné, “Le retour de la RDC à l’AGOA est une réalisation importante qui constitue une manifestation claire de notre Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité. C’est la reconnaissance de l’engagement du président Tshisekedi à amener le changement que le peuple congolais souhaite et mérite, lequel inclut la lutte contre la corruption, la protection des droits de l’homme, la promotion de la paix et de la sécurité et la création d’opportunités économiques. Ces efforts sont au cœur de notre relation bilatérale. Les États-Unis sont résolus à continuer de travailler ensemble en 2021 pour réaliser davantage de progrès, afin que la RDC puisse réaliser son véritable potentiel pour le bénéfice du peuple congolais. Dans le cadre de cet effort, nous aiderons la RDC à profiter pleinement des bénéfices économiques réalisables en vertu de l’AGOA.”

 

Les États-Unis ont établi le Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les États-Unis et la RDC en 2019 pour lutter contre la corruption, protéger les droits de l’homme, renforcer les institutions démocratiques,   faire face aux pandémies potentielles, promouvoir la paix et la sécurité, renforcer les liens bilatéraux et produire des résultats pour les peuples américains et congolais. Le rétablissement de l’admissibilité à l’AGOA est une autre réalisation historique démontrant les progrès accomplis vers l’atteinte de nos objectifs communs.

 

Depuis son adoption en 2000, l’AGOA est au cœur de la politique économique et de l’engagement commercial des États-Unis envers l’Afrique. L’AGOA fournit aux pays admissibles de l’Afrique sub-saharienne l’accès en franchise de droits de douane au marché américain pour plus de 1800 produits, en sus de plus de 5000 produits éligibles pour l’accès en franchise de droit de douane dans le cadre du programme du Système généralisé de préférences.